Question: Quel pourcentage prend un notaire pour la vente d’une maison ?

Quel pourcentage prend un notaire pour la vente d’une maison ?

L’intervention légale du notaire est indispensable lors d’une acquisition immobilière. Cet officier de l’Etat sera ainsi chargé d’assurer le bon déroulement de la transaction. Le montant de son intervention, appelé frais de notaire, viendra s’ajouter aux frais d’achats qui sont à régler par l’acheteur en cas d’achat d’une maison.

Les frais de notaire ne sont pas les droits d’enregistrement

Dans l’opinion publique, nous avons tendance à confondre les frais de notaire avec les frais d’achat. Les premiers correspondent aux honoraires du notaire alors que les seconds font référence à l’ensemble des frais qui seront à payer lors de l’acquisition d’un bien immobilier.

En fait, parmi ces frais d’achat, ce sont les droits d’enregistrement qui vont faire monter la note. En effet, ce sont eux qui représentent les fameux 12,5 % supplémentaires (10 % en région flamande) qui doivent être payés à l’Etat par l’intermédiaire du notaire lors d’une première acquisition.

Le pourcentage relatif à l’intervention du notaire

Le notaire est donc l’officier de l’Etat qui est chargé d’assurer le bon déroulement de la transaction immobilière entre deux parties. Ses honoraires sont établis par un barème et fluctuent de manière dégressive en fonction du montant de l’acquisition.

Il est donc difficile d’estimer clairement le montant des frais de notaire. Néanmoins, on considère généralement en moyenne qu’il faut ajouter +- 1 % du montant total du bien pour les honoraires du notaire.